Comprendre les causes des phobies

Connues de tous, les phobies peuvent toucher tout le monde. Elles affectent différents aspects de la vie quotidienne. Face à cela, des traitements et des modes de prévention existent. Il faut néanmoins connaître les causes de ce trouble pour mieux le combattre.

Reconnaître une phobie

La peur est une réaction normale face à certaines situations. Tout le monde apprend à la gérer et à la contrôler. Mais une peur excessive, incontrôlable et démesurée, cela est anormal. Il s’agit dans ce cas d’une phobie. La personne a conscience de son angoisse, elle n’est pas déconnectée de la réalité. Mais elle n’arrive pas à maîtriser sa peur. Il existe différentes catégories de phobies. Les phobies spécifiques concernent des objets ou situations particuliers. Les phobies sociales touchent plutôt des situations plus générales. La blemmophobie par exemple représente la peur du regard des autres. Les phobies sociales sont plus gênantes car elles ont un impact sur la vie quotidienne. Les phobiques sociaux ont plus tendance à réduire les interactions sociales. Quel que soit le type de phobie, les causes ne sont pas toujours connues. Mais le traitement se fait surtout à base de psychothérapie. Cela implique des techniques de relaxation et parfois un traitement médicamenteux. Le patient peut prendre des anxiolytiques ou des antidépresseurs. Ils permettent surtout de traiter les symptômes de l’anxiété. La prise en charge par le thérapeute varie selon les besoins du patient. Mais la thérapie cognitivo-comportementale est souvent utilisée. Elle aide le patient à affronter sa peur. La thérapie en réalité virtuelle est aussi répandue. Le patient est immergé dans une réalité virtuelle contrôlée par le thérapeute. Obtenir le contact d’un psychologue à Charleroi est la première étape pour guérir. Dans ce cadre, le mieux est de se référer aux meilleures adresses.

L’apparition des phobies

Les phobies simples se développent souvent durant l’enfance. Elles surviennent suite à un évènement désagréable ou stressant. Il peut s’agir d’un évènement réel ou fantasmé. Une phobie « par apprentissage » est également possible. Un enfant en contact avec une personne phobique se met à développer la même phobie. Lorsqu’une phobie apparaît durant l’âge adulte, la lutte est plus facile. Elle s’atténue grâce à des stratégies d’évitement. Il faut savoir que les phobies simples disparaissent souvent après l’adolescence. Pour les phobies complexes, les causes sont plus difficiles à identifier. Il faut prendre en compte les facteurs neurologiques, psychologiques ou encore environnementaux. L’agoraphobie apparaît souvent suite à des crises de panique répétées. Ce type de phobie s’aggrave avec le temps. Cela peut conduire vers la dépression ou une dépendance. Néanmoins, une phobie sociale peut apparaître suite à l’observation du comportement des autres individus. L’environnement familial a aussi un poids important. Une famille repliée et ayant peu de liens avec l’extérieur favorise le développement de cette phobie. Et il faut savoir que l’importance des facteurs génétiques n’a pas encore été démontrée. Ainsi, les parents ayant une phobie ne la transmettent pas forcément à leur enfant. Néanmoins, cela peut créer un environnement propice au développement d’une phobie. Quoi qu’il en soit, la thérapie reste la meilleure solution pour se libérer d’une phobie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *