Rester sexuellement actif pour combattre les maladies

Plus qu’une affaire de plaisir, le sexe est aussi un moment de tendresse et de douceur partagé dans le couple. Il s’avère également être une affaire médicale. Voilà pourquoi il est conseillé de rester sexuellement actif, même avec un âge avancé.

Prévenir diverses pathologies

D’après diverses études, rester sexuellement actifs permet aux hommes d’éviter le cancer de la prostate. En principe, des recherches ont prouvées que de fréquentes éjaculations, notamment une moyenne de cinq fois par semaine minimise le risque de développer plus tard cette maladie. Tandis que chez les femmes, des rapports sexuels réguliers protègent contre l’incontinence liée à l’âge, qui est une perte accidentelle ou involontaire d’urine par l’urètre. Ils permettent de favoriser la bonne santé du plancher pelvien.

Par ailleurs, une relation sexuelle régulière est bénéfique pour le corps. Une étude réalisée à l’Université Queen de Belfast a démontré qu’un rapport sexuel d’au moins trois fois par semaine permet de réduire à moitié le risque d’attaque cardiaque. Pour la femme, il lutte contre les maladies cardiaques, tandis que pour l’homme, il atténue le risque de crise cardiaque fatale. À part cela, il est à noter que le sperme absorbé dans le corps humain contribue à la régulation des hormones de la femme, ainsi de réduire le risque de maladie mentale.

Les autres bénéfices biologiques et corporels

Hormils la prévention des maladies, une relation sexuelle régulière permet de soulager quelques maux, entre autres, les maux de tête. En effet, lors de l’orgasme, une hormone appelée ocytocine est libérée. Celle-ci aide à accroître le niveau d’endorphines qui agissent comme un antidouleur naturel. Mis à part cela, le sexe permet de tonifier le bassin. Les exercices consistent en la contraction puis la relaxation des muscles du bassin. Ces derniers sont alors renforcés. Ainsi, une vie sexuelle active est bénéfique pour une femme enceinte. Elle lui permet de se préparer aux contraintes de la grossesse.

Selon les chercheurs, une activité sexuelle régulière participe au soulagement de la douleur causée par les crampes menstruelles, l’arthrite, le mal de dos et d’autres affections. En effet, la stimulation vaginale contribue à l’augmentation de la tolérance à la douleur. En outre, si le couple veut bénéficier de ces bienfaits, il doit avoir une vie sexuelle épanouie. Au cas échéant, il est recommandé de consulter un sexologue à Ixelles.

Les bienfaits psychologiques

Rester sexuellement actif est un moyen de combattre la dépression. Les femmes qui ont des orgasmes réguliers sont plus relaxes par rapport à d’autres femmes qui n’en ont pas. Elles sont moins déprimées et émotionnellement plus satisfaites. En effet, le sexe permet de mieux s’endormir et de relâcher la tension nerveuse en produisant de la sérotonine dans le cerveau. À savoir que cette hormone, qui est souvent administrée dans les antidépresseurs, permet de contrôler l’humeur.

Dans le cadre psychologique, une relation sexuelle régulière permet de tonifier l’estime de soi. Plus il y a des rapports sexuels, plus l’envie augmente. À titre d’information, le corps sexuellement actif dégage une très grande quantité de phéromones. Ceux-ci additionnent encore de l’attirance pour le partenaire. À part cela, des rapports sexuels réguliers permettent d’apaiser et de diminuer le stress. Ils procurent ainsi épanouissement et confiance en soi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *